HOME : un film message pour relever le défi de l'urgence écologique

Lire le billetPhoto : HOME

Une sortie simultanée le 5 juin dans 117 pays et en libre accès sur Youtube, Home de Yann Arthus Bertrand nous présente les grands éléments de la planète. Sous forme d'un commentaire en voix off et d'images vu du ciel, ce documentaire met en lumière la beauté de la terre et l'urgence à relever le défi écologique.

Home démarre sur l'interpellation du spectateur "écoute moi s'il te plait, tu es comme moi un homo sapiens qui pense" et le responsabilise "écoute cette histoire extraordinaire qui est la tienne et décide ce que tu veux en faire". La voix off va nous donner des explications sur nos origines et la naissance d'un miracle "la vie", il y a quelques 4 milliards d'années.

Des réalités souvent oubliées : 1, 5 milliard d'hommes sans électricité...

On compte à ce jour 1, 5 milliard d'hommes qui vivent sans électricité
. De plus, la voix nous ramène à une réalité souvent oubliée : la moitié de l'humanité cultive encore la terre.

Les aberrations de notre HOME "sweet" HOME...

La voix off continue sa traversée de la planète avec la mise en lumière de quelques contradictions, aux USA les 2 millions d'agriculteurs produisant des
biocarburants pourraient nourrir 2 milliards d'habitants. Dans le monde 50% des céréales produits sont destinés à l'élevage et aux agrocarburants.
Ou encore,
Dubai où "quand l'impossible devient possible" avec ces îles construites sur la mer qui représentent un "totem d'une modernité totale" et qui abrite le "nouveau phare de tout l'argent du monde".

Et l'évolution de notre modèle de vie...

On nourrit des bêtes sans herbe en leur donnant des céréales. Aujourd'hui "l'agriculture pétrolière a remplacé la diversité par la standardisation".A Los Angeles, le nombre de voiture est égal au nombre d'habitants. Notre rapport au temps a été modifié "tout s'accélère, on ne compte plus en kilomètres mais en minutes."

Le fossé se creuse entre les hommes :
"20% des hommes consomment 80% des richesses"

Alors que "les dépenses militaires sont 12 fois plus élevées que l'aide au développement" et que le Niger, plus grand exportateur de pétrole connait une disparité la plus importante au monde, les villes grossissent de plus en plus vite avec l'exemple de Lagos. De plus, ce sont près d'un 1 milliard de personnes qui souffrent de la faim.

"Je sais qu'un homme même seul peut abattre tous les murs"

Il est "trop tard pour être pessimiste". Tout n'est pas perdu :
"L'important est ce qu'il nous reste et non ce que l'on a perdu". Chacun peut agir du plus pauvre au plus riche. Par exemple, le Lesotho l'un des pays les plus pauvres qui investit la plupart de ses richesses dans l'éducation..."La solidarité des peuples est plus forte que l'égoïsme des nations".

Avec cette phrase de fin "nous avons tous le pouvoir de changer la suite de l'histoire", Home met chacun d'entre nous face à ses responsabilités et notre capacité à influencer le futur.


Vous pouvez regarder HOME, ci-dessous :



>> Pour lire des articles sur le Film HOME, c'est par ici, par ou encore
>> Pour lire une interview de Yann Arthus Bertrand, c'est par ici

Vous avez vu HOME, qu'en avez-vous pensé ? Quel rôle pouvons-nous jouer dans ces enjeux ? Dites-le nous dans les commentaires.


Noter ce billet:

1 commentaires:

St�phane a dit…

Billet interressant comme les nombreux autres billets que j'ai pu lire sur ce film avant et après la diffusion.
Pour ma part je n'ai pas fini de débattre (intèrieurement) sur le sujet.
En effet le film est sublime (pour les quelques images que j'ai pu voir...) et les commentaires parfois pertinents nous mettent au pieds du mur...
Il y a deux choses qui me tracassent cependant :
tout d'abord le mécenne (FH Pinault) président d'un empire industriel colossal aux 58.000 collaborateurs. En allant surfer sur les sites internet des marques de ce groupe je n'ai vu nul part d'actions mises en place pour réduire l'empreinte écologique de chacune des marques...non rien j'ai bien cherché mais rien à La redoute ou chez YSL ou Boucheron, ne m'indique que désormais le coton sera bio, que les diamants ne financeront pas de guerres sales ou que les transport des colis se fera avec des camions respectant autant que faire se peut notre environnement (Biodiesel, filtre à particules etc...).
Le deuxième point concerne les Biocarburants (dénommés ainsi par amendement adopté à l'assemblée). En effet ils sont mis dans le même panier que l'alimentation animale...50% de la production est dédiée à autre chose que de l'alimentation humaine...dans les 50% restant les biocarburants et les alcools/amidon représentent 5% seulement de la production de céréales incluant le riz...(chiffre donné par Passion céréales sur les récoltes 2007/2008)...
Quand on creuse un peu les données avancées on se rend compte que la vérité est plus complexe et plus technique que ces quelques chiffres ou phrases lancées ainsi sur de superbes images.

En conclusion chacun doit continuer dans sa voie pour diminuer son empreinte écologique, et nos industriels doivent prendre tout de suite leur responsabilités au lieu de s'acheter une image (greenwashing? non?)

Twitter

Rechercher dans ce blog

Newsletter


Entrez votre email :

Delivré par FeedBurner


S'abonner

Add to Google Reader or Homepage Add to netvibes Add to My AOL
Add to Technorati Favorites http://www.wikio.fr

Nous y sommes...

Qu'est-ce que la RSE ?

Agenda


Tous les rendez-vous RSE / Photo Flickr/Ъüζςü╚╣ε۷εг

Les conseils de l'ADEME



Concours Marie Claire

Articles précédents

Articles lus

blogspot stats